Convertir des modèles

Problème trouvé - problème réglé
Si vous voulez répliquer un modèle tricoté et ne comprenez pas tout à fait les instructions, vous pouvez facilement convertir ce modèle. Toutefois, veuillez d'abord vérifier où réside le problème. La chose la plus importante avant le début d'une nouvelle pièce de tricot est l’échantillon. Si vous voulez tricoter un pull avec le fil original dans l'un des tailles spécifiés, comparez votre échantillon avec celui indiqué dans le texte de l'instruction. Si ces deux ne correspondent pas, tricotez un ÉCHANTILLON. Si vous voulez changer la taille, la coupe ou le fil, vous devez d'abord effectuer un travail préparatoire afin que le résultat soit parfait.

La bonne taille
Il est toujours conseillé de comparer les informations fournies sur la coupe du modèle sélectionné avec votre pull préféré dans votre placard. Si vous le préférez un peu plus long, plus court, plus ou moins large, dessinez une nouvelle coupe avec vos propres mesures, de préférence à l'échelle 1: 1. Ensuite, vous pouvez vérifier pendant le tricotage si tout est en ordre en plaçant la pièce sur le dessin et peut-être en changeant quelque chose au cours du tricotage. En outre, vous disposez déjà de la surface parfaite pour tendre la pièce tricotée avant de la coudre.

La règle de trois
Maintenant, vous devez convertir les dimensions en mailles et rangs. Pour cela, vous avez besoin de la règle de trois. Votre échantillon indique le nombre de mailles et de rangs dont vous avez besoin pour 10 cm. Exemple d’un échantillon : 16 M et 24 R = 10 x 10 cm. Exemple :

Vous avez besoin de 16 mailles pour 10 cm ; 1,6 mailles pour 1 cm, et cinquante fois pour 50 cm (largeur à l'avant et à l'arrière), soit 80 mailles. S’ajoutent les mailles de bordure. En hauteur, vous avez besoin de 24 rangs de 10 cm; 2,4 rangs de 1 cm, et quarante fois plus pour 40 cm (hauteur à partir des poignets jusqu’à l’emmanchure du devant et du dos), alors 96 rangs. La formule de conversion : (cm x échantillon) divisé par 10.

Maintenant, vous pouvez spécifier les données clés pour votre vêtement tricoté en convertissant toutes les dimensions en largeur den mailles et les dimensions en hauteur en rangs. Si le résultat de votre calcul ne donne pas des chiffres ronds, arrondissez vers le haut ou vers le bas en conséquence. Sur le résultat final, cet écart n’est en général presque pas mesurable.

Diagonale de la manche, tête de manche, emmanchures et encolure
Pour les augmentations de la diagonale de la manche, notre exemple donne pour 7 cm (11 mailles) en largeur et 41 cm (98 rangs) en hauteur. Divisez le nombre de rangs par le nombre de mailles, et par conséquent, vous devez augmenter dans chaque 8e rang 11x1 mailles des deux côtés. Lors des derniers rangs avant la tête de la manche, ou avant de rabattre les mailles lors de manches sans tête ne se passe rien. Si de cette division ressort un nombre impair de mailles, p.ex. 7., augmentez à tour de rôle dans chaque 6e et 8e rang. Pour les arrondis de la tête de la manche, de l'emmanchure et de l'encolure, placez votre vêtement tricoté directement sur la coupe et diminuez en suivant la bordure. Il est également conseillé de suivre le modèle original. Les différences ne sont pas souvent très grandes.

Rapports, motifs tricotés et divisions de l'espace
Si vous tricotez des motifs où il faut se conformer à des rapports (côtes torsadés, côtes ajourés, etc.), vous devez tenir compte du nombre de mailles et de rangs. Parfois, un compromis entre les dimensions et les modèles est la seule solution. Dans ce cas, soit les dimensions, soit le modèle doivent être adaptés. Consultez aussi le modèle original. Une comparaison des différentes tailles peut aussi vous aider. Placez les motifs tricotés ou les divisions d'espaces sur votre coupe en papier et recalculez la position exacte avec la règle de trois, ou placez la pièce tricotée sur la coupe et orientez-vous au dessin.

Encore un conseil
On ne peut pas assez souligner l'importance de l’échantillon avant de commencer la pièce tricotée. Car en fin de compte y dépendent toutes les réflexions et finalement le succès. Mais tricoter doit être un plaisir, il ne faut pas en faire un doctorat ! Un peu d'improvisation est toujours autorisée.